Projets

Ce projet vise à améliorer la qualité de l’enseignement supérieur au Bénin et au Burkina-Faso et lutter contre la résistance aux antimicrobiens (RAM). Le projet prend en compte le renforcement des capacités humaines et techniques des universités partenaires, leur permettant de dispenser un enseignement de haute qualité et de former les futurs experts à la gestion de la RAM. Il s’agit spécifiquement d’un nouveau programme de formation avancée en matière de RAM, offrant une formation de 18 mois de niveau Master. La formation comprend un apprentissage en ligne, un enseignement en contact avec le pays partenaire, un apprentissage indépendant et un placement dans une institution partenaire. L’approche “One Health” et les techniques de biologie moléculaire et de bio-informatique seront au cœur de cette formation. Un renforcement du plateau technique des laboratoires africains est prévu.

PLUS DE DETAILS

Ce projet vise à valoriser les plantes médicinales de l’Afrique de l’Ouest dans la lutte contre les diarrhées infectieuses. Il prend en compte une production de monographie sur 10 plantes sélectionnées dans la littérature scientifique, l’obtention d’extraits aqueux et éthanolique, les tests d’innocuité et d’éfficacité et enfin la mise au point de deux phytomédicaments contre les diarrhées infectieuses.

Ce projet vise à renforcer les capacités des laboratoires béninois dans la detection de la Résistance Antimicrobienne et l’hémoculture. Le partenaire finlandais PSR aidera les partenaires béninois à former des formateurs sur la résistance antimicrobienne (AMR) et les tests de diagnostic d’infections sanguines. Au total, 60 techniciens de laboratoire seront formés et certifiés. Des ateliers réunissant des médecins et des experts de laboratoire seront organisés pour concevoir de nouvelles pratiques facilitant l’utilisation efficace des résultats de laboratoire dans le traitement des infections et la réduction de la RAM.
Avec cette application, par an, deux enseignants-chercheurs de l’Université d’Helsinki vont séjourner au Bénin pour un maximum de 14 jours. Trois enseignants-chercheurs feront le même exercice vers la Finlande. Le projet est d’échanger des enseignants au moins dans les domaines de la microbiologie médicale et moléculaire et de la sociologie. Le projet couvre également le financement du voyage de quatre étudiants de l’UAC en Finlande et trois étudiants de la Finlande vers le Bénin. Les échanges d’étudiants varieront entre 3 et 6 mois. En plus de cela, le financement couvre le séjour de deux membres du staff académique de l’UAC pour apprendre à connaître la Finlande, l’Université d’Helsinki (maximum de 7 jours) et promouvoir l’UAC auprès des étudiants finnois.
Instrumental Access met des équipements et des consommables de laboratoire de haute qualité à la disposition de départements universitaires et d’instituts de recherche exceptionnels dans les pays en développement. Il s’agit du programme phare de Seeding Labs, une organisation à but non lucratif basée aux États-Unis qui s’efforce de contribuer à la mise en place d’infrastructures scientifiques durables qui renforcent les capacités de recherche et permettent à chaque scientifique de changer le monde. L’Unité de Recherche en Microbiologie Appliquée et Pharmacologie des substances naturelles (U.R.M.A.Pha) de l’École polytechnique d’Abomey-Calavi est l’un des 18 lauréats sélectionnés pour recevoir le prix Instrumental Access 2020 parmi 58 candidatures reçues de 20 pays.
Il s’agit d’un projet binational entre le Bénin et le Nigéria, financé par l’Académie Mondiale des Sciences. Le projet permettra dans un premier temps de rechercher et caractériser les gènes de résistance dans les eaux de consommation, et dans un deuxième temps, proposer un système innovant de bio-digestion permettant de purifier les eaux de consommations.
Les maladies transmises par les moustiques font partie des maladies tropicales négligées. Les moustiques sont la cause de milliers de morts par an dans le monde. La présente étude a été initiée afin d’approfondir les connaissances relatives à la production de biopesticides de manière durable et d’améliorer la lutte biologique contre les moustiques, vecteurs du paludisme au Bénin.
Ce projet vise la production de MOOC en Microbiologie. Ce MOOC s’adresse aux étudiants en cycle de Licence et de Master de Microbiologie générale et/ou médicale, aux étudiants disposant d’une formation de base en Biologie et qui désireraient avoir des notions de bases en Microbiologie, à tous professionnels de santé (Médecin, Infirmier, Pharmacien, Sage-femme et autres) à toute personne passionnée de la Microbiologie et qui voudrait en savoir plus. Ce MOOC permettra aux participants d’obtenir un certificat en Microbiologie générale et médicale.
Projet Norvégien ‘Multidrug resistant gonococcal infections in vulnerable communities: Epidemiology of Neisseria gonorrhoeae among homosexuals, sex workers and drug user communities in Benin’