Il s’agit d’un projet binational entre le Bénin et le Nigéria, financé par l’Académie Mondiale des Sciences. Le projet permettra dans un premier temps de rechercher et caractériser les gènes de résistance dans les eaux de consommation, et dans un deuxième temps, proposer un système innovant de bio-digestion permettant de purifier les eaux de consommations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *